Projet associatif

Au service du développement humain, social et économique !

Après avoir parcouru le monde avec le théâtre ambulant allemand "Ton Und Kirschen", Mohammed El Hassouni et Soufia El Boukhari de retour au maroc, se dont donnés pour mission d'aider les populations les plus défavorisées à ouvrir leur champs des possibles par la pratique des Arts de la Rue mais également de faire revivre les traditions orales et ancestrales dans un théâtre de rue contemporain. 

De cette volonté est né le Théâtre Nomade, une association marocaine à but non lucratif qui depuis sa création en 2006 milite pour un accès démocratique et équitable à la culture et à l'art, outils d'intégration sociale et d'éducation populaire.

Avec un mode de travail basé sur l'itinérance, l'action du Théâtre Nomade a permis d'accéder à des quartiers n'ayant peu ou pas d'infrastructures culturelles. Cette itinérance a permis à l'association de se faire connaître aux 4 coins du Maroc avec ses grandes parades urbaines spectaculaires et ses déambulations qui réveillent l'imaginaire de ses habitants. Le Théâtre Nomade croit que ses déambulations spectaculaires qui réveillent les quartiers et surprennent ses habitants, sont autant de moment de rêves, où la vie quotidienne semble suspendre son cours et auxquels tout le monde participe.

Le Théâtre Nomade contribue ainsi à redonner du sens à l'espace public, à le reprenser mais également à créer des moments de partage et de parole collective à travers une démarche artistique composite, nourrie par diverses influences : le théâtre forain, les arts populaires marocains, la richesse orale des souks et enfin l'énergie des quartiers et de leurs habitants. 

Depuis sa création, l’association a travaillé dans différents quartiers de Salé entre 2006 et 2011 (Hay Inbiâat, Maza, Douar Mika), sur la Commune de Bouknadel (2011-2012), sur la Commune rurale de Sidi Taibi (2012-2013), le quartier de Sidi Moumen (2014) et depuis juillet 2014, l’association s’est installée pour une nouvelle expérience aux Anciens Abattoirs dans le quartier de Hay Mohammadi à Casablanca.

L’association assure cinq types d’activités culturelles :
■ Un Programme d’Initiation aux Arts de la Rue – Al Awrach
■ Un Programme de Formation Professionnelle aux Arts de la Rue - Al Machatil
■ Un Centre de ressources et une bibliothèque – Al Maktaba
■ Un Lieu de résidence artistique et de création – Al Khayma

■ Un Lieu de diffusion de spectacles

En parallèle à ces projets, le Théâtre Nomade milite également pour mettre en place des formations diplômantes en Arts de la Rue et devenir un Centre National des Arts de la Rue (CNAR), ce qui ferait du Théâtre Nomade la première Scène Nationale au Maroc.